Conseil de gestion et accompagnement investissements

Les chiffres en tant que tels n’ont que peu de sens, ce qui importe, c’est de les interpréter, de les comprendre, pour pouvoir prendre les bonnes décisions.

Au-delà du suivi comptable obligatoire, nous proposons des prestations à la carte pour piloter votre entreprise :

Situations intermédiaires : le seul bilan annuel ne permet pas de corriger l’orientation stratégique de l’entreprise en cours d’année, ni de réaliser des investissements défiscalisant à titre personnel avant le 31/12. Vous pouvez ainsi souhaiter avoir une ou plusieurs situations intermédiaires, sortes de « pré-bilans » dans l’année. Ceux-ci font alors l’objet d’un échange au cours duquel nous vous commentons ces résultats intermédiaires.

Tableau de bord : véritable lien de proximité entre vous et votre expert-comptable, le tableau de bord permet de maîtriser votre gestion. Le choix d’indicateurs et chiffres clés propres à votre entreprise et à votre secteur d’activité va nous permettre de mettre en place un suivi sur-mesure (mensuel, trimestriel ou semestriel), alimenté au fil de la saisie de vos pièces comptables, et de vous aider à faire les bons choix.

Prévisionnels : avant de se lancer dans une nouvelle activité, de diversifier ou réorienter sa production, il est important d’avoir le plus possible de visibilité (même si le cours des matières premières agricoles et le marché viticole sont imprévisibles). Nous vous aidons à construire votre projet en travaillant sur vos objectifs et moyens et production (humains, matériels et financiers).

Optimisation fiscale et sociale : avant l’établissement de votre bilan, nous faisons le point avec vous pour prendre les meilleures options.

Coûts de production et coûts de revient : dans un marché instable, il est important de savoir où l’on en est, et de maîtriser ses charges.

  • L’EBE (excédent brut d’exploitation) est connu au moment du bilan, et doit au minimum permettre de faire face aux échéances d’emprunt. Il faut également couvrir les besoins immédiats de la famille, et avoir de quoi faire face à un retournement défavorable de situation.
  • Cet indicateur (EBE) ne suffit pas pour s’assurer que l’atelier permet de couvrir toutes les charges opérationnelles et les charges de structures engagées pour la production (mécanisation, alimentation du cheptel, produits phytosanitaires, etc.). On réalise alors une étude des coûts de production pour s’en assurer.
  • Enfin, si l’on veut aller plus loin, et savoir à partir de quel niveau on parvient à couvrir également le travail de l’exploitant (et les coups de mains familiaux), la rémunération des capitaux propres et le foncier en propriété, on adopte une démarche de coûts de revient.

Recherche de subventions : avec nos partenaires, nous vous présentons les différents dispositifs (conditions, délais et démarches), et vous aidons à monter et à soutenir vos dossiers de subventions et aides diverses.

Ces prestations peuvent être récurrentes et ainsi être reprises dans la lettre de mission comptable qui nous lie à nos clients, ou bien être ponctuelles et faire l’objet d’une lettre de mission exceptionnelle.
Nous répondons aux besoins de nos clients dans le cadre d’une approche sur-mesure.